Devenir un Horseman Naturel avec la Logique à la Corde

Logique à la corde: la première d’une série de quatre parties à propos des Quatre Savvys pour devenir naturel avec les chevaux à travers la communication, la connaissance et la psychologie plutôt que la force, la peur et l’intimidation.

DE PAT PARELLI

 Beaucoup de personnes pensent être des Horsemen car elles montent bien à cheval. Elles ne réalisent pas qu’un Horseman a du Savvy des chevaux dans n’importe quelle situation, autant sur leur dos qu’au sol.
 C’est quelque chose que toutes les personnes dans le monde équestre devraient aspirer à atteindre. Leurs chevaux le méritent.
 A travers les années, de nombreuses personnes m’ont dit qu’ils avaient des problèmes à charger leurs chevaux dans une remorque pour aller à une compétition mais qu’ils la gagneraient s’ils arrivaient à les y amener.
 Cela m’étonne qu’ils ne pensent même pas qu’il y a quelque chose d’anormal à cela. Ils pensent qu’ils ont simplement des chevaux difficiles à charger.
 Un Horseman connaît la psychologie équine et l’utilise pour comprendre et développer un cheval. L’entraîneur le plus efficace est un autre cheval - le cheval dominant.
 Alors, plutôt que d’utiliser la logique humaine, un vrai Horseman approche les chevaux avec la même attitude et les mêmes techniques de communication que ceux-ci.
 Il y a quatre domaines où il faut gagner du Savvy afin de devenir un Horseman, deux au sol et deux dans la selle. Ceux-ci sont: A la Corde, en Liberté, Freestyle et Finesse. Chacun de ces domaines est une étude en lui-même, quelque chose que j’enseigne à mes étudiants un niveau à la fois.

Le Premier Savvy: Logique A la Corde

La plupart des leçons d’équitation débutent et se terminent sur le dos du cheval. Sans habileté au sol, il manque une grande pièce du puzzle. Cette pièce manquante est la cause principale des frustrations, des blessures et des résultats médiocres.
 Les chevaux ridiculisent leurs cavaliers au sol. Ils sont plus malins, plus rapides et plus forts. Vous devez leur prouver qu’ils se trompent de façon à gagner leur respect.
 Pour communiquer efficacement avec les chevaux, vous devez devenir un maître de la pensée latérale contrairement à la pensée en ligne droite. C’est ce facteur qui donne aux chevaux un avantage sur nous. En tant que proies, ils survivent en étant plus malins que les prédateurs comme nous les humains. Ils peuvent nous lire à livre ouvert, voir ce que nous leurs voulons et faire exactement le contraire au parfait moment.
 C’est de cette façon que le cheval a survécu à l’extinction. C’est une des conceptions de la nature.
 Les éloges, la reconnaissance et les récompenses matérielles motivent les prédateurs mais sont inutiles avec les proies telles que les chevaux. Ceux-ci sont motivés par le confort. Ils veulent seulement être en sécurité et confortables.
 Si vous pouvez prouver à votre cheval qu’il est en sécurité quelle que soit la situation, alors vous pouvez utiliser le confort et l’inconfort pour le motiver.
 Il y a 7 Jeux basés sur la logique d’une proie. Ce sont les mêmes jeux que les chevaux jouent pour établir leur hiérarchie.
 En devenant bon à ces 7 Jeux, vous serez capable d’établir une relation entre vous et votre cheval basée sur l’amitié, la confiance et la dominance. Vous jouez ces jeux avec des cordes allant de 3.7 m à 14 m suivant votre habileté et le respect du cheval.
 J’appelle cela la Logique à la Corde. J’utilise des lignes de communication, pas seulement des cordes.

Pensez plus Calme, plus Courageux, plus Intelligent et plus Athlétique.
 
Tout ce que vous faites avec votre cheval doit être un jeu. Si vous approchez la situation de cette façon, cela vous évitera de devenir frustré, gardera votre cheval intéressé plus longtemps, vous aidera à avoir plus de plaisir avec lui, vous permettra de faire des progrès plus rapides et vous aidera à développer votre forme émotionnelle pour éviter de vous mettre en colère et devenir méchant.
Rappelez-vous, ceci est un programme de développement, pas seulement quelque chose que vous faites avec votre télécommande avant d’aller vous promener avec votre cheval. Si vous prenez le temps d’apprendre ces 7 Jeux, vous serez plus conscients de leur influence, d’une relation plus agréable avec votre cheval jusqu’aux manœuvres les plus avancées.

Les Sept Jeux

No 1: The Friendly Game (le Jeu de l’Amitié).
Dans ce jeu, il s’agit de prouver au cheval que vous n’allez pas lui faire de mal même si vous le pouviez. Plutôt que de simplement le caresser gentiment, vous avez besoin de l’exposer à des situations qui l’effrayent et de lui prouver qu’il n’a rien à craindre.
 Vous pouvez le caresser partout, lui lancer la corde autour de ses jambes, sur son dos et sur sa tête, sautiller autour de lui... Le secret consiste à garder le rythme jusqu’à ce qu’il réalise qu’il n’a rien à craindre et reste sans bouger. Avec plus de connaissances et d’expérience, vous développerez d’innombrables possibilités pour jouer ce jeu.
 Beaucoup de chevaux, malgré avoir été montés pendant des années, n’ont jamais vraiment eut la chance de “faire connaissance” avec leur selle. Vous pouvez jouer le Friendly Game avec la selle ou la couverture en les lançant en douceur sur son dos jusqu’à ce qu’il soit confiant.
 Deux choses sont importantes ici: la première est de permettre au cheval de se déplacer un peu mais en restant toujours face à vous avec du mou dans le corde; la seconde est de le faire en rythme. Cela permet au cheval d’être confiant car il peut ainsi anticiper ce qui va se passer. Ce jeu est aussi celui que vous jouez entre chacun des 6 autres afin de rassurer votre cheval et de garder un bon équilibre entre la dominance et l’amitié.

No 2: The Porcupine Game (le Jeu du Porc-épic).
Les chevaux ont un programme inné appelé “Opposition Reflex” (réflexe d’opposition). C’est ce qu’ils utilisent quand ils sont pris au piège, c’est l’instinct de s’appuyer ou encore “d’exploser” contre la pression et ils le feront contre un licol, contre un mors, contre votre jambe.
C’est aussi pourquoi ils tirent au renard et ont des problèmes dans les espaces restreints (comme les remorques), leur claustrophobie est une stratégie de survie.
 Le Porcupine Game apprend au cheval à céder ou à se déplacer de la pression. La plupart des gens donnent des petites tapes mais c’est une pression constante que vous utiliserez pour que votre cheval apprenne que c’est sa propre responsabilité de se déplacer de la pression et de trouver son propre confort.
 Soyez conscients que les chevaux sont “ceinture noire” à ces jeux et qu’ils vous testeront pour savoir qui cédera le premier! Préparez-vous à être tel un piquet (de cette façon, au moment où le cheval se déplace, il gagne son confort) passivement persistant dans la bonne position.
Une fois qu’il aura appris le principe, vous serez étonnés comme il deviendra sensible.
 Mais rappelez-vous de commencer doucement, d’augmenter la pression gentiment et de façon constante jusqu’à ce que votre cheval cède et à ce moment là, de caressez l’endroit où vous pressiez.
 Pouvez-vous déplacer votre cheval en avant, en arrière, latéralement à droite et à gauche, déplacer son avant-main, son arrière-main, lui faire baisser et lever la tête simplement par une pression modérée et constante du bout de vos doigts? Votre cheval devrait accompagner (et non fuir) la pression de vos doigts, et s’immobiliser quand vous caressez ces mêmes endroits.

No 3: The Driving Game (le Jeu de la Conduite).
Les chevaux se conduisent entre eux tout le temps, avec le regard, un mouvement de leurs oreilles, de leur queue ou encore en levant une des pattes arrières. C’est leur langage corporel qui dit: “Si tu ne te déplaces pas, tu vas sentir mes dents ou mes sabots!”
 Le Driving Game intervient après le Porcupine Game car le cheval doit d’abord apprendre à se déplacer de votre pression physique avant d’apprendre à se déplacer de votre pression mentale. Ceci est le langage de suggestion et si le cheval ne cède pas à votre suggestion, il se trouvera alors sous une pression physique qui peut-être une corde qui tourne, un Carrot Stick ou votre main.
Vous n’allez pas essayer de le taper mais s’il ne bouge pas, cela le touchera. Il y a une réelle différence que les chevaux comprennent.
Si vous tapez un cheval intentionnellement, il vous blâmera et se défendra même. Mais le pire est qu’il ne comprendra pas la punition. Si vous suggérez au cheval de se déplacer et qu’il ne bouge pas et subit une pression physique, il apprendra qu’il aurait dû s’enlever de là avant... c’est sa responsabilité. Il ne vous blâmera pas et il se déplacera de lui-même après la deuxième ou la troisième fois.
La plus mauvaise chose que vous puissiez faire à votre cheval est de lui mentir en lui indiquant que vous allez utiliser la pression physique et de ne pas le faire! Le cheval se rendra compte de la manœuvre et saura ainsi que vous n’êtes pas sérieux et il ne vous respectera pas pour cela.
Il a besoin de savoir que son chef est impartial, juste et sincère, simplement comme le serait un cheval dominant. Regardez si vous pouvez faire reculer votre cheval en secouant simplement vos doigts contre lui (comme si vous secouiez de l’eau de vos mains), déplacer son avant-main en pointant un doigt contre son museau, déplacer son arrière-main de façon à ce qu’il vous fasse face. (Faites cela en tournant le bout de la corde près de son arrière-main - en restant hors de portée - et même en le touchant si nécessaire.
Quand il vous fait face, caressez sa tête et laissez-le réaliser que c’était la chose juste à faire, et ensuite répétez. Il arrivera à un point où un simple regard de votre part signifiant “bouge ton arrière-main” le fera se tourner vers vous).

No 4: The Yo-Yo Game (le Jeu du Yo-Yo).
Ce jeu consiste à faire reculer et à ramener votre cheval en ligne droite. Il est possible qu’il ne soit pas droit au début mais cela s’améliora.
Vous vous apercevrez que certains chevaux reviennent facilement vers vous mais ne veulent pas reculer alors que d’autres reculent très vite mais ne veulent pas revenir. Dans les deux cas, ce n’est qu’un “Yo”! Le Yo-Yo Game permet d’équilibrer cela.
Secouez votre corde de 3.7 m pour faire reculer votre cheval. Commencez doucement et augmentez ensuite l’amplitude des secousses jusqu’à ce que tout le licol bouge et que cela soit vraiment inconfortable. Aussitôt que le cheval essaie de reculer pour trouver le confort, arrêtez immédiatement de secouer la corde qu’il comprenne ainsi qu’il a fait juste.
Recommencez doucement et augmentez les secousses jusqu’à ce qu’il recule d’un pas et cessez. Répétez jusqu’à ce qu’il comprenne, demandez pour un pas ou deux, puis deux et plus jusqu’à ce qu’il soit au bout de la corde.
Maintenant invitez-le à revenir vers vous. Caressez la corde avec les mains ouvertes, en rythme, une main après l’autre en serrant de plus en plus la corde jusqu’à ce qu’il fasse un pas en avant. Aussitôt qu’il avance, ouvrez vos mains et continuez à caresser la corde en rythme. Une fois qu’il est près de vous, cessez et caressez-le. Ensuite, renvoyez-le en arrière et ramenez-le jusqu’à ce qu’il soit sensible et que son va-et-vient soit équilibré.

No 5: The Circling Game (Le Jeu du cercle).
La plupart des gens pensent que c’est longer le cheval, mais le Circling Game est beaucoup plus que cela. C’est un exercice aussi mental que physique durant lequel le cheval doit apprendre que sa responsabilité est de garder l’allure demandée jusqu’au prochain ordre.
Le secret consiste à laisser le cheval tranquille aussi longtemps qu’il fait ce que vous lui avez demandé. Dans le cas contraire, faites quelque chose pour le corriger. Chaque fois qu’il s’arrête ou change d’allure, ramenez-le vers vous et renvoyez-le à nouveau. Il apprendra ainsi que le confort se trouve sur le cercle!
Demandez-lui de faire entre 2 tours minimum et 4 tours maximum. S’il est capable de faire au moins 2 tours sans faute, cela démontre son respect et sa responsabilité. Après plus de 4 tours, il commencera déjà à s’ennuyer. Si vous voulez faire plus de 4 tours, devenez plus imaginatif... Utilisez des obstacles, des terrains irréguliers, différentes longueurs de cordes, etc... N’oubliez pas de penser au point de vue du cheval.

No 6: The Sideways Game (Le Jeu du déplacement latéral).
Mieux votre cheval recule et se déplace latéralement, mieux il fera tout le reste. Si vous n’avez jamais fait cela auparavant, déplacez sa tête - zone 1- puis son arrière-main - zone 4 - puis sa tête à nouveau, puis son arrière-main jusqu’à ce qu’il se déplace latéralement.
Utilisez une clôture pour l’empêcher d’aller en avant. La corde de 3.7 m est idéale pour débuter et le Carrot Stick très utile pour conduire son arrière-main. Soyez certains de lui permettre de se déplacer et de ne pas retenir sa tête. Si vous avez l’impression que sa tête se déplace trop vite en avant, poussez son arrière-main plus rapidement de façon à ce que le cheval reste droit.
Le meilleur moyen est de tenir le bout de la corde et de toucher son arrière-main en envoyant une vague dans celle-ci.
Soyez certain qu’il le fasse aussi bien sur la droite que sur la gauche. Les chevaux ont souvent plus de facilité d’un côté que de l’autre.

No 7: The Squeeze Game (Le Jeu du Passage Etroit).
Etant claustrophobes, les chevaux détestent les endroits étroits ou confinés. Le Squeeze Game aide à votre cheval à devenir plus calme et plus courageux.
 Positionnez-vous à environ 4 mètres d’un mur ou d’une clôture et demandez à votre cheval de passer entre vous et le mur. Pour certains chevaux, c’est déjà peut-être trop serré alors soyez près à vous éloigner et à vous rapprocher graduellement jusqu’à ce qu’il soit assez confiant pour passer dans un espace d’environ 90 centimètres (comme l’entrée d’une remorque).
 Soyez certains de lui offrir du confort de l’autre côté du passage étroit en laissant filer la corde, ensuite faites-le se tourner et invitez-le à repasser dans l’autre sens. Exercez-vous jusqu’à ce que vous puissiez contrôler son allure lors du passage étroit (au pas, au trot et au galop). Une fois ce jeu solide, essayez de l’envoyer dans la remorque plutôt que de l’y emmener!

Combien de Temps Jouer ces Jeux?

Jouez-les jusqu’à ce que vous vous sentiez en harmonie avec votre cheval au sol. Cela peut prendre 2 minutes... cela pourrait prendre 2 heures, 2 jours, 2 mois,… mais prenez le temps que cela prendra car cela prendra moins de temps.
 Ne soyez pas étonné que votre cheval remette beaucoup de choses que vous pensiez acquises en question. Les 7 Jeux révèlent toutes les faiblesses et les résistances de votre cheval, donc il va surement vous posez beaucoup de questions. Mais le jeu en vaut la chandelle, car avec assez de Savvy, vous pourrez résoudre tous les problèmes grâce à ces 7 Jeux car ils sont la clé pour obtenir des chevaux plus calmes, plus courageux, plus intelligents et plus athlétiques.
 Ils créent aussi un langage de communication et des compétences de bases sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour tout ce que vous entreprendrez avec votre cheval.
 Un Horseman prend le temps nécessaire pour développer son cheval. Pas de raccourcis, pas d’aides artificielles. Car ce n’est pas naturel et cela représente une attitude de force.
Plus vous comprendrez les chevaux, leur psychologie et leurs stratégies dans leurs relations, plus vous trouverez des réponses en travaillant sur vous-même pour devenir un Horseman Naturel.

Pat Parelli est le fondateur du programme Parelli Natural Horse-Man-Ship, un système qui apprend aux gens à obtenir d’excellents résultats avec leurs chevaux à travers la communication, la connaissance et la psychologie plutôt que la force, la peur et l’intimidation. Pour plus d’informations, visitez notre site www.pnhforyou.com (site en français) ou www.parelli.com (site en anglais) .